EXPOSITION - Current

21 September ’18 — 26 October ’18

95 rue de la Brasserie | Ixelles - Flagey

LAURE DUFOULEUR

SUR COURS

VERNISSAGE THURSDAY 20 SEPTEMBER 18-21

Intervention d'Isabelle Baets

Closing of the exhibition 27 October 18-21

L'exposition "peintures" de Dominique Thirion, à la Galerie

Morceau d'Architecture, a comblé plusieurs paires d'yeux!

Vous pourrez encore les découvrir jusqu'au 28 octobre.


Le finissage aura lieu en présence de l'artiste, le dimanche 29 octobre de 13h à 17h.

Ixelles- Flagey- 95, rue de la Brasserie

À quelques jours de la clôture de la grande exposition de Dominique Thirion, pour ceux qui aimeraient encore décrocher une toile c'est le moment mais… un petit conseil pour éviter la queue, chûût… mon truc coupe-files: vous entrez par la porte du 95, rue de la Brasserie à Ixelles et pour ceux qui n'aiment pas les files et les foules, une nocturne spéciale peut être organisée (me contacter).
Du jeudi au samedi de 13h à 18h & sur rdv.
Faites vous plaisir!

15 Septembre ’17 — 28 Octobre ’17

DOMINIQUE THIRION

PEINTURES

Après un vernissage haut en couleur. l'exposition des œuvres de Dominique Thirion. 
 
Il s’agit de ses toutes nouvelles peintures: animées, vivantes, chacune décrit l'univers de l'artiste où côtoient  un monde spontané et profondément humain.
Ces personnages vous attendent à la Galerie de Morceau d'Architecture, rue de la Brasserie 95 à Ixelles.

Jusqu'au 28 Octobre 2017

Nous avons le grand plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition de Dominique Thirion, qui sera l’inauguration de notre nouvel espace à Ixelles.

« Pour cette nouvelle exposition, je continue, en quelque sorte, mon projet ‘Le peintre éclectique et itinérant’ dont l’idée m’est venue suite à la présentation, au Musée d'Art actuel de la Ville de Gand, le S.M.A.K, de mon livre Incomplétude (commandé par Hans Theys et édité par le même musée en 2010) pour laquelle j’avais exposé ‘Ma collection rêvée’ constituée des œuvres d’artistes peintres dont j’aime beaucoup le travail. Pour réaliser ce projet, en 2012, je suis allée peindre dans les ateliers des artistes de ‘Ma collection rêvée’ en me permettant tout. Chaque tableau était une nouvelle aventure dans les chemins de la peinture, chaque tableau était aussi une expérience liée au lieu dans lequel je travaillais et à la personne aux côtés de qui je travaillais. Pour précision, ce que j’appelle ‘le peintre éclectique’ est un peintre à la pratique hétéroclite, vagabonde et discontinue. J’utilise l’adjectif dans son sens contemporain et donc en totale opposition au sens qu’on lui donnait au 19e siècle pour définir la peinture éclectique. 
Dominique Thirion »

CartonVernissageMailingL.jpg

Après une pareille soirée, il nous est impossible de ne pas vous remercier. Le vernissage a été un vrai succès, et il faut dire que votre présence y a été pour beaucoup. 
Vous tous avez créé une ambiance passionnante, faite de rencontres touchantes parmi les œuvres de Mireze Aerts qui vous remercie chaleureusement.
L'exposition complètera cette soirée pour 10 jours pour mener au finissage le 19/3.
Notre galerie en ligne est ouverte.
Soyez curieux!

Avis

LE GRAND JOUR EST ENFIN ARRIVÉ ! 
VOILÀ, ENFIN NOUS Y SOMMES !

NOUS NOUS RÉJOUISSONS DE VOUS RETROUVER CE SOIR À PARTIR DE 18.30 IMPASSE ST JACQUES 17 AU SABLON AVEC UNE BELLE HISTOIRE À VOUS RACONTER.

L'ARTISTE SERA PRÉSENTE TOUTE LA SOIRÉE!

invite Mireze Aerts webvernissage.jpg

Karel Appel

L'art est une fête !

À partir d’une donation exceptionnelle de vingt-et-une peintures et sculptures de la Karel Appel Foundation d’Amsterdam, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste, des années CoBrA à sa mort en 2006.

http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-karel-appel

On aime
Coward, Stromae co-réalisateur du nouveau clip de Yael Naim
La star belge passe pour la première fois derrière la caméra, aux côtés de son frère et de Martin Scali, fondateurs du label Mosaert, pour mettre en images Coward, le titre onirique de la chanteuse franco-israélienne.

Si Stromae, star belge qui fait danser les stades avec ses tubes imparables est connu, Paul Van Haver, diplômé d'une école de cinéma bruxelloise et co-créateur du label artistique MOSAERT, l'est beaucoup moins. Si l'interprète de Papaoutai a toujours attaché beaucoup d'importance à son univers esthétique, à ses mises en scène et à ses clips, c'est la première fois - et sous son véritable patronyme - qu'il s'essaye à la réalisation.

En avril 2015, le chanteur avoue sur les réseaux sociaux avoir versé une larme à l'écoute de Coward, titre très aérien extrait du nouvel album de YAEL NAIM Older. Une révélation qui a touché la chanteuse. Connaissant sa passion pour l'image, celle-ci l'invite alors à prendre en charge le clip de cette chanson.L'occasion rêvée pour Stromae, qui a choisi de s'éloigner un temps de la scène pour se consacrer au label qu'il a monté avec son frère, le réalisateur Luc Junior Tam, et Martin Scali, qui a collaboré notamment avec WES ANDERSON.Ravis, les trois associés se sont saisis du projet à bras-le-corps. Ils ont choisi d'illustrer le titre de la chanteuse israélienne à travers l'histoire d'une femme âgée qui refuse de se confronter au temps qui passe. Le personnage principal, ancienne super-héroïne, doit faire le deuil de son costume pour intégrer une maison de retraite. «Choisir un superhéros comme personnage principal nous a permis d'aborder l'antithèse de la lâcheté (Cowardness en anglais, NDLR), car par définition, un héros n'est jamais un lâche», confient les trois réalisateurs au site NOWNESSFort de cette expérience, Stromae n'envisage pas son retour sur la scène musicale avant plusieurs années, préférant mettre son immense talent au service des autres.

L'interdiction de Visas étrangers par Trump menace les plans d'artistes et d'institutions artistiques.

Les artistes sont parmi ceux qui se voient refuser l'entrée aux Etats-Unis après que le président Trump a signé un ordre exécutif vendredi dernier interdisant les personnes de sept pays musulmans, obligeant les institutions artistiques à annuler leur programmation.

Rachel Donadio du New York Times
Lorsque l'ordre, qui interdit aux Iraniens,à l'Irak, à la Libye, à la Somalie, au Soudan, à la Syrie et au Yémen d'entrer aux États-Unis pendant 90jours et de bloquer l'entrée illimitée de réfugiés syriens, est entré en vigueur le 27 janvier,des gens ont été laissés dans des aéroports dans le monde et plusieurs ont été arrêtés dansdes aéroports internationaux aux États-Unisou forcés de retourner dans leur pays d'origine.Pour le Metropolitan Museum of Art, l'interdiction peut perturber la programmationdes expositions, les fouilles archéologiques et les projets de recherche au Moyen-Orient. Le directeur Thomas P. Campbell a déclaré: «Les échanges savants et les collaborations internationales sont essentiels à notre travail en cours, et nous sommes très préoccupés par le fait qu'un certain nombre de programmes que nousavons en place pourraient être menacés, à un moment où le monde a besoin de plus, pas moins. L'échange et la compréhension mutuelle" https://www.artforum.com/news/id=66272

Lori Malépart-Traversy

Animation director / Réalisatrice de films d'animation (Montréal, Canada)

« Le Clitoris », court film d’animation de Lori Malépart-Traversy.

En 3’16, cette jeune québécoise de 25 ans réussit le tour de force à raconter le destin du clitoris, de son anatomie ignorée à son histoire méconnue. Le tout avec délicatesse, précision scientifique et humour !

Le court métrage a été dessiné à la gouache sur papier. Il a déjà été présenté dans plusieurs festivals, et a reçu plusieurs prix.

Pour la vidéo complète, rendez-vous courant 2017 lorsqu’elle aura fini de faire le tour des festivals !

http://mtlori.tumblr.com/

DOUG AITKEN: Underwater Pavilions

TROIS SCULPTURES SOUTERRAINES INSTALLÉES SUR LA CÔTE DE L'ÎLE DE CATALINA, CALIFORNIE

OUVERT AU PUBLIC LE 4 DÉCEMBRE 2016

Underwater Pavilions, c'est l'installation de grande envergure de l'artiste Doug Aitken ouvert au public le 4 décembre 2016, sur l'île de Catalina, au large de la Californie du Sud, à 22 miles de Los Angeles. Produit par Parley pour les Océans et présenté en partenariat avec le Musée d'Art Contemporain de Los Angeles (MOCA), le travail consiste en trois sculptures sous-marines temporaires, flottant sous la surface de l'océan que les nageurs, les plongeurs peuvent traverser.

Les pavillons sous-marins s'engagent dans l'écosystème vivant de l'océan lorsque le spectateur se promène dans et à travers les sculptures, ce qui crée des abstractions réfléchissantes. Comme un observatoire de la vie océanique qui crée une variété de rencontres. Les sculptures changeront continuellement en raison des conditions naturelles de l'océan, créant une présence vivante et une relation unique avec le spectateur. À la fois esthétique et scientifique, les pavillons sous-marins dialogue avec l'histoire de l'art, invitant le spectateur à écrire un récit contemporain de l'océan et à participer à sa protection.

Voeux2017deRosace.jpg

2017, continuer de trouver ce qui compte vraiment..  Joyeuse entrée dans cette nouvelle année à tous!

blackman expo.jpeg
Le jeu d'échecs de Charles Blackman, 1956 tempera et huile sur tableau de composition
106,7 x 121,9 cm.
Estimé entre 1 million et 1,2 million de dollars.

Sotheby's Australie a présenté 102 lots d'art australien important évalués entre 6,7 millions de dollars et 9,2 millions de dollars et devait générer un fort intérêt pour les acheteurs lors de la vente aux enchères le 23 novembre  2016 à l'InterContinental Sydney.

Le Jeu d'échecs de 1956 de Charles Blackman (estimation de 1 000 000 à 1 200 000 USD, lot 47) devrait enregistrer un nouveau record mondial d'enchères a été vendu 1,8  million de dollars.

Helen marten prix 2016 art contemporain2

Le prix Turner, prestigieuse récompense d'art contemporain décerné au Royaume-Uni, a été remis lundi à la Londonienne Helen Marten pour ses sculptures réalisées avec des matériaux peu communs, comme de la peau de poisson et des cubes de craie de billard.

Cette artiste de 31 ans a reçu son prix lors d'une cérémonie à Londres, le  jury saluant une "contribution exceptionnelle au développement de l'art contemporain visuel".
 
"Ils ont admiré les qualités poétiques et énigmatiques de son travail qui reflètent les complexités et les défis d'être au monde aujourd'hui", a déclaré le musée londonien Tate Britain, qui héberge le Turner  Prize, ainsi nommé en hommage au peintre William Turner.
 
Helen Marten, née en 1985, réalise des sculptures en assemblant des objets ordinaires ou extraordinaires comme des pièces de monnaie, des semelles de chaussures, des billes, des œufs, de la craie de billard ou de la peau de serpent. Des sortes de sculptures-collages en forme de devinette. L'artiste invite le spectateur à se faire les archéologues de leur temps
 
Créé en 1984, ce prix annuel est réservé aux artistes de moins de 50 ans qui résident, travaillent ou sont nés au Royaume-Uni. Réputé pour son anticonformisme -et familier des controverses-, il compte parmi ses anciens  lauréats des iconoclastes comme Damien Hirst et Anish Kapoor.

Une autre concurrente, Anthea Hamilton, avait attiré l'attention

Helen Marten a remporté le prix 2016, doté d'une récompense de 25.000 livres (30.000 euros), devant trois autres finalistes qui recevront chacun 5.000 livres (6.000 euros).
 
Parmi ses trois concurrents, Michael Dean, Josephine Pryde et Anthea Hamilton, c'est cette dernière qui avait le plus attiré l'attention ces derniers temps, avec une sculpture représentant la partie inférieure du corps  d'un homme vu de dos, les mains sur les fesses, et une oeuvre composée d'une  série de ceintures de chasteté métalliques pendues au plafond.
 
Helen Marten avait déjà remporté le mois dernier une autre récompense, le  Hepworth Prize for Sculpture.

Une artiste contre la xénophobie et l'intolérance

Les grands événements politiques internationaux de 2016, avant tout le vote des Britanniques en faveur de la sortie de l'Union européenne et la victoire de  Donald Trump à l'élection présidentielle américaine, ont été largement évoqués au cours de la cérémonie de lundi.
 
En recevant son prix, Helen Marten a décrit la situation du monde comme  "toujours plus précaire" et s'est exprimée contre la xénophobie et l'intolérance.
 
"Je pense qu'en tant qu'artistes dans le monde d'aujourd'hui, et en tant que personnes vivant dans cet environnement, nous sommes très, très privilégiés de nous trouver ici dans une communauté dont l'essence est la diversité et l'exubérance", a-t-elle déclaré.
 
Le directeur de la Tate Britain, Nicholas Serota, est allé dans le même sens. "A un moment où existent des craintes qu'en Grande-Bretagne nous ne devenions plus insulaires et plus centrés sur nous-mêmes en tant que nation, le prix Turner nous rappelle que l'art nous ouvre à de nouvelles idées", a-t-il  dit.
https://www.theguardian.com/artanddesign/2016/dec/05/helen-marten-an-artist-who-thinks-differently-from-the-rest-of-us

Une exposition au Centre Pompidou propose une lecture de Magritte essentiellement préoccupé de montrer que les images peuvent, aussi bien que le discours, répondre aux grandes interrogations philosophiques de son temps. 

magritte pompidou.png

René Magritte

La trahison des images

Expositions

21 septembre 2016 - 23 janvier 2017

de 11h00 à 21h00 ou de 11h00 à 23h00
Galerie 2 - Centre Pompidou, Paris

Safet Sec

SAFET ZEC, la peinture et la vie

Safet Zec relève le défi de la peinture et opère avec ses outils de peintre, de graveur et de dessinateur. Des formats spectaculaires de façades à ceux plus intimes d’intérieurs et d’objets familiers, il impose une vision précise et profonde du monde, un monde intense, fait de silences et de mélancolie, traversé par la vie.

https://www.facebook.com/museehospicecomtesse

Musée de l'Hospice Comtesse
32 rue de la Monnaie
59800 Lille

Renseignements au 03 28 36 84 00 ou à la billetterie du musée au 03 28 36 84 01

ACCÈS
Métro ligne 1 : station Rihour ou Gare Lille-Flandres
HORAIRES
Lundi de 14h à 18h
Du mercredi au dimanche de 10h à 18h
Fermé les 25/12 et le 01/01.
TARIFS
5 euros / 4 euros
Exposition + collections permanentes : 7 euros / 6 euros

SITE http://www.lille.fr/Nos-equipements/Musee-de-l-Hospice-Comtesse

 ☟

Cox4i5OXYAAe8Vq guggenheim.jpg

Nous vous présentons la nouvelle exposition Guggenheim.

Full Abstraction, organisée à l’ING Art Center.


Pour la première fois en Belgique ,venez admirer plus de 60 chefs-d’œuvre d’art européens et américains des année 40 à 60, issus des collections de Peggy et Solomon Guggenheim.

Ces 2 collectionneurs américains de premier plan ont contribué d’une manière très particulière à la reconnaissance et au succès de l’art abstrait en Europe et aux États-Unis, entraînant dans leur sillage quantité d’autres collectionneurs.

Laissez-vous surprendre !

L’exposition Guggenheim. Full Abstraction vous offre l’occasion unique de confronter le travail des grands noms de l'art abstrait tels que Rothko, Calder, Duchamp, Francis, Dubuffet, et bien d'autres encore...

https://about.ing.be/A-propos-dING/Art/Guggenheim.-full-Abstraction.htm


Product successfully added to the product comparison!